Appelez nous au : 04 67 04 46 76

Notre conversion vers une agriculture biologique

28/03/2019
Retour

Cette période de transition durera 3 ans avant l'obtention de la certification. Cela concerne aussi bien les travaux à la vigne que ceux pratiqués à la cave. Nous ne pourrons qu'à partir de la seconde année, mentionner sur leurs étiquettes, que nos vins sont "en conversion vers l'AB", c'est à dire sur les vins du millésime 2019.

D'un point du vue technique, cela n'a pas changé foncièrement notre façon de gérer le sol, l'entretien de nos vignes ou encore la vinification, car depuis 3 ans déjà nous n'utilisons plus de désherbant (labour sous-rang et tonte inter-rang) ni d'insecticides(hormis celui rendu obligatoire pour lutter contre la cicadelle jaune qui véhicule la flavescence dorée).

Nous avons donc arrêté l'emploi de fongicides de synthèse mais nous continuons nos
traitements au cuivre et au souffre (6% au lieu de 18% auparavant). En résumé, les méthodes ne changent pas beaucoup, nous utilisons simplement les produits autorisés par le cahier des charges du bio. Certains produits étant moins efficaces en bio, notamment ceux relatifs aux techniques de stabilisation tartrique, il est possible de retrouver des résidus dans le fond des bouteilles.

D'un point du vue 
humain et organisationnel,  cela s'est traduit par l'embauche il y a 3 ans d'un salarié à temps plein sur la partie viticulture, par la création de contrats saisonniers pour les travaux en vert (de début avril à fin juin), ainsi que par l'achat de nouvelles machines agricoles.

Nos principales motivations restent le 
respect de nos terres et donc la volonté de limiter l'impact de notre culture sur l'environnement, mais également de protéger la santé de nos collaborateurs, ceux qui en sont finalement les premiers exposés.